Le site n'est actuellement pas ouvert. Tout achat effectué est à titre de test et ne pourra être validé.

Sang d'Encre

Une partie des bénéfices de cet ouvrage sera reversée à l’association

« Le refuge », pour accompagner et héberger les jeunes gays, lesbiennes et

personnes transidentitaires en situation d’errance.

Plus de détails

Date de parution : 15/03/2019
Nombre de pages : 280
Format : Broché couverture souple
Taille : 14cm x 21,6cm

« Comment se tenir debout, quand tout vous  incite à vous mettre à genoux ou à rester couché ? »

Eudes se sera heurté à cette question tout au long de son existence. Né juif et devenu orphelin par la Seconde Guerre mondiale, avouez qu’il avait tiré un mauvais numéro à la grande loterie de la vie. Ajoutez à cela le fait de découvrir son homosexualité, de l’admettre et de se forger une identité durant le baby-boom, époque où cette différence s’avère criminelle et souvent perçue comme de la folie, alors la résilience se trouve mise à rude épreuve. Eudes traversera doutes et souffrances, combattra même jusqu’à l’évidence avant d’être ramené vers sa destinée.

Au-delà de ce récit écrit en sang d’encre, se dévoile le cri haut et fort d’un homme contre l’intolérance.


16,02 €

L'auteur
Claude-Alain PLANCHON

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit, pour mes proches, pour mes amis… Dans le cadre de mon activité médicale à l’Institut Gustave Roussy, puis à l’Hôpital américain de Paris où j’ai exercé plus de quarante ans, j’ai publié plus d’une centaine d’articles de recherche où il fallait être clair, concis et compréhensible par tous. C’est là tout un art !

En 2001, j’ai fondé et présidé jusqu’en 2016 CHOIX VITAL : Parole & Cancer®, association de communication pour les patients cancéreux et leurs proches, la plus grande association de communication sur le cancer aux États-Unis. Dans ce cadre, en 2011, le directeur de « L’Oasis », la première maison de répit et de soins palliatifs pédiatriques me demanda de faire un geste pour financer une partie de son fonctionnement. J’écrivis un conte « Le prince aux mains rouges », parodie des contes de Charles de Perrault. Je trouvai immédiatement un éditeur et remis mes droits d’auteurs à « L’Oasis ». Devant un tel succès, je décidai d’écrire un premier roman d’autofiction « Sans stèle fixe » publié chez l’Harmattan. J’avais mis le doit dans l’engrenage et je publiai dans la foulée huit autres ouvrages. « Sang d’encre » est mon petit onzième !

26 autres produits dans la même catégorie

Commentaires

Pas de commentaires pour le moment

Donnez votre avis

Sang d'Encre

Sang d'Encre

Une partie des bénéfices de cet ouvrage sera reversée à l’association

« Le refuge », pour accompagner et héberger les jeunes gays, lesbiennes et

personnes transidentitaires en situation d’errance.

Donnez votre avis